(FR)

Née du désir de partage d’une passion, notre métier, L’Union des Chefs Opérateurs s’est d’abord constituée en un lieu d’échange, où libérer la parole de notre profession.

D’emblée, les fondateurs de l’Union ont décidé de la plus grande ouverture, et de mettre en valeur aussi bien les femmes cheffes opératrices que les hommes chefs opérateurs, quelles que soient les origines diverses de ces hommes et de ces femmes, et quel que soit le domaine où ils exercent leur métier commun – cinéma ou télévision ou internet, fiction ou documentaire ou publicité ou série, etc.

Par ailleurs, convaincus que nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres quel que soit notre niveau d’expérience, nous accueillons aussi les étudiants et les aspirants chefs opérateurs.

L’énergie collective ainsi rassemblée s’est développée suivant de nombreux groupes de travail et de réflexion. Depuis les aspects purement techniques (tels que la caméra, la lumière ou encore la post- production) jusqu’aux considérations esthétiques, en passant par la gestion humaine de nos équipes et des productions, nous partageons avec plaisir le fruit de nos expériences personnelles et de nos parcours professionnels. Ateliers techniques, préoccupations sociales, débats passionnés, l’association est aussi le lieu d’une transmission approfondie adressée aux jeunes générations. Ouverte à tous, elle n’a pas de volonté labellisante.

Le but de notre Union est de faire naître une voix collective, où s’expriment nos préoccupations sur le bon exercice de notre savoir-faire. C’est dans cet esprit d’ouverture et de bienveillance que l’Union fait notre force.

(ENG)

Passionate about our profession, the Union of Chief Operators was first created as a safe place
for exchanging on our line of work.

From the very beginning, the founders of the Union decided to keep an open mind and to
highlight both female and male cinematographers equally, regardless of their diverse origins and of
the field in which they exercised, be it cinema, television, internet, fiction or documentary,
advertising or shows.

In addition, convinced that we had a lot to learn from each other regardless of our level of
experience, we also welcomed students and aspiring cinematographers.

The collective energy thus gathered has developed numerous work and reflection groups. From
purely technical aspects (such as cameras, lighting or even post-production) to aesthetical
considerations, including the human management of our teams and productions, we are happy
to share the fruit of our personal experiences and of our professional backgrounds. Technical
workshops, social concerns, passionate debates, the association is also the place of in-depth
transmission addressed to the younger generations. Open to all, it does not have a will to label.

The aim of our Union is to create a collective voice, in which our concerns are expressed on the
proper exercise of our know-how. It is in this spirit of openness and benevolence that the Union
makes our strength.